Weekly favourite #1

Recently, while I perused the museum’s collection, I came across a dress form. It caught my eyes immediately. “What kind of mannequin is that?” I thought. I decided to look at it more closely and found that it has writing on it and multiple small holes lined up in different areas of the form. I have a huge passion for fashion, especially fashion of the early and mid 20th century, so when I saw this form I simply fell in love with it because of how unique it was. Dress forms are often of a solid colour and do not have so many small holes in them. This one has writing on it and is far from being a smooth surface.

It is called a “Perfect Fit Adjust-O-Matic Dress Form.” and it hails from the mid 1900s. In fact, it was a dress form brand that was used and marketed for decades. It is made out of brown paper and is extremely light. Those small holes that I mentioned earlier are for the form to be adjusted and fastened. It allows a “perfect fit” by permitting the form to change its angles and curves to different body shapes. It was most commonly used by dressmakers and tailors because it allowed precision.

An advertisement of this type of dress form was found in the summer 1970 edition of Butterick Home Catalog.

This is an interesting concept for a dress form because so often they are already in predetermined sizes. If you would like to see it and the advertisement for it, it will be displayed here at the museum! Come on in and have a look!

Fun fact: I found the dress form on the new shelving that the museum acquired through a grant so that the staff could begin a re-housing project. So far, the staff has re-housed 10,000 archival materials and 4,300 objects in the project.

-Alacia Michaud
Bilingual Visitor Services Assistant

Version française:

Récemment, j’ai trouvé un mannequin dans la collection du musée. Il a immédiatement attrapé mes yeux.
« Quel genre de mannequin est cela? » J’ai pensé. J’ai donc décidé de le regarder de plus proche et j’ai remarqué que le mannequin est presque remplit d’écriture avec plusieurs petits trous alignés dans plusieurs régions. J’ai une énorme passion pour la mode, en particulier la mode du début et du milieu du 20e siècle, alors quand j’ai aperçu cet objet, je suis tombée amoureuse à cause du fait qu’il est unique. Les mannequins sont souvent une couleur solide et n’ont pas autant de trous. Celui-ci a de l’écriture sur son surface et est loin d’être lisse.

Il s’appelle un « Perfect Fit Adjust-O-Matic Dress Form » et il est originaire du milieu des années 1900. En fait, ce mannequin appartient à une marque de mannequin qui a été utilisé et commercialisé pour plusieurs décennies. Il est fabriqué à partir du papier brun et est extrêmement léger. Les petits trous que j’ai mentionnés plus tôt sont pour que la forme du mannequin peut être ajustée et fixée. Il donne un « ajustement parfait » en permettant le mannequin de changer ses angles et courbes à des différentes formes de corps. Il a été souvent utilisé par des couturières et des tailleurs parce qu’il a permis de la précision.

Une annonce publicitaire de ce type de mannequin a été trouvée dans l’édition d’été 1970 du Butterick Home Catalog.

Ceci est un concept intéressant pour un mannequin parce que souvent ils sont déjà dans des tailles prédéterminés. Si vous souhaitez voir l’objet et son annonce publicitaire, ils seront affichés ici au musée. Venez nous rendre visite!

Un fait intéressant : J’ai trouvé le mannequin sur les nouvelles étagères que le musée a acquis grâce à une bourse afin que le personnel puisse commencer un projet de relogement. Jusqu’à présent, le personnel a relogé environ 10,000 documents et 4,300 objets pour le projet.

-Alacia Michaud
Assistant de service à la clientèle bilingue.