I’m a Generation Z, someone born after the Millennials of the 1980’s to the mid 1990’s. I’ve watched as we went from simple flip phones to smartphones. I’ve seen the time before text messaging was the norm and the time when text messaging was just beginning to surface and now the time when all people do is text. I’ve watched the development of video games from hand held controllers to motion sensors and now virtual reality simulators. My generation is the generation that has grown up during a period of extreme technological advancement and progression. What we consider normal, older generations consider abnormal and what we consider abnormal (such as sending hand written letters, for example), is what older generations consider normal.

By why am I telling you all this? Because this “digital age” movement can very easily affect museums. We are already starting to see it in museums all over the world with television screens and picture monitors and the fact that many museums have specific staff who are responsible for posting on social media accessible through our smartphones, Ipads, and laptops. My point about all of this is that in order for museums to stay relevant, they have to transition with the times and the advancements.

But what do I think museums have to transition into? Museums have to be more interactive to satisfy the need for interacting instilled in the younger generations due to social media and technology. Younger generations are always interacting and keeping busy. Many young people will multitask and text while they eat and even while they walk, they are almost never only doing one thing at one time. That being said, because of technology and new social norms, people are constantly participating, not just observing. The reason I think that museums need to transition and the reason many are beginning to transition already is because for years and years, if you went to a museum, you were supposed to observe and nothing more. The problem today is that now simply observing isn’t enough to keep people engaged and intrigued, and museums really want to keep people intrigued.

When you take the time to think about it, our education system has already made the transition. The younger and future generations go to school and learn through interactive lessons, whether it’s on a computer program that the teacher gives the students, a Smartboard or creating digital presentations. It doesn’t sound that extreme, but it is. In my high school math classes, we had interactive lessons. We would use an online graphic table creator and input numbers to watch the computer work its magic. We would also conduct experiments and apply our theoretical knowledge that we learned while listening, watching, and writing notes to real life situations. For example, my younger sibling has math class outings! They apply the knowledge they learned about calculating distance or the angle between two perpendicular lines by actually going out to a park and just running around calculating things. Instead of reading about those math problems in their textbooks, kids are actually reenacting the math problem.

The fact that the education system has started this transition and is teaching children in this way means that many other institutions that have the goal of teaching or informing have to begin utilizing similar practices in order to stay relevant in the future. Think of it like this, if a museum doesn’t start implementing interactive components to their exhibits, when the younger digital generations who were taught in an interactive environment become the adults, are they really going to keep museums around? It’s bizarre to think of it, really. That the possibility of museums, the very places that educate people on history, can go down in history themselves if we do not slowly start to transition. We cannot let that happen because museums play a vital role in our societies; the role of preserving history.

Fortunately, many museums have already started to become more interactive and digital. Back at home, here in Welland, if you come to the museum, you’ll notice that we have “thumbs up” signs in places that indicate when an object or a component of an exhibit can be touched and used. We have quite a few spread out across the galleries. Additionally, we also have television screens and small table top display monitors that display photos, PowerPoint presentations, and even play music. We also have a kid’s gallery that is completely interactive with toys, dress up, and even real reptiles! Everyone is more than welcome to come in, look around and tell us how we are doing!

-Alacia Michaud
Bilingual Visitor Services Assistant

(Version française):

Je suis une génération Z, une personne née après les Millénaires des années 1980 jusqu’au milieu des années 1990. J’ai vu le temps de simples téléphones <> et le temps des smartphones. J’ai vu le temps avant que la messagerie texte a été la norme et le temps où la messagerie texte a commencé à devenir populaire et maintenant le temps où tous les gens font est envoyer des messages textes. J’ai vu le développement de jeux vidéo avec des manettes de jeux à mains à des capteurs de mouvement et maintenant des simulateurs de réalité virtuel. Ma génération est la génération qui a grandi au cours d’une période de progression technologique extrême. Ce que nous considérons normal, les générations plus âgées considèrent anormale et ce que nous considérons anormal (comme envoyer de lettres écrites à la main, par exemple), est ce que les générations plus âgées considèrent normal.

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte tout cela? Parce que cette «ère numérique» peut très facilement affecter les musées. Nous commençons déjà à le voir dans les musées partout dans le monde avec des écrans de télévision dans les expositions et le fait que de nombreux musées disposent d’un personnel spécifique qui sont responsables des médias sociaux accessibles par nos smartphones, iPads et les ordinateurs portables. Mon point de tout cela est que, pour que les musées restent pertinents, ils doivent faire des transitions avec le temps et les progressions.

Mais qu’est-ce que je pense que les musées doivent faire la transition vers? Les musées doivent être plus interactifs pour satisfaire le besoin d’interagir instillé dans les jeunes générations en raison de médias sociaux et de la technologie. Les jeunes générations sont toujours en train d’interagir et sont toujours en train de se garder occupés. Beaucoup de jeunes peuvent effectuer plusieurs tâches en même temps et vont envoyer des messages textes pendant qu’ils mangent et même pendant qu’ils marchent, ils ne font presque jamais seulement une chose à la fois. Cela étant dit, en raison de la technologie et de nouvelles normes sociales, les gens sont constamment en train de participer et non seulement observer. La raison pour laquelle je pense que les musées ont besoin de faire la transition et la raison pour laquelle beaucoup commencent à faire la transition déjà est parce que pendant des années et des années, si vous aviez décidé d’aller à un musée, vous étiez seulement supposé à observer et rien de plus. Le problème aujourd’hui est que maintenant l’acte d’observer ne suffit pas à garder les gens engagés et intrigués et les musées veulent vraiment garder les gens intrigués.

Lorsque vous prenez le temps d’y penser, notre système d’éducation a déjà fait la transition. Les générations plus jeunes, les générations du futur, vont à l’école et apprend à travers des leçons interactives, que ce soit sur un programme informatique que l’enseignant donne aux étudiants ou une présentation numérique sur un SmartBoard. Il ne semble pas si extrême, mais en fait il est extrême. Dans mes cours de mathématiques à l’école secondaire, nous avons eu des leçons interactives. Nous avons utilisé un créateur de graphique en ligne et simplement entrés des numéros dans le système. Ensuite, on a observé l’ordinateur lorsqu’il a travaillé sa magie. Nous avons également mené des expériences et ont appliqué nos connaissances théoriques que nous avons appris en écoutant, en regardant et en écrivant des notes à des situations réelles. Par exemple, ma jeune sœur a des sorties dans son cours de mathématiques! Les élèves appliquent les connaissances qu’ils ont apprises sur le calcul de la distance ou sur le calcul d’un angle entre deux lignes perpendiculaires par faire des sorties à des parcs et par simplement faire des promenades pour trouver des choses à calculer. Au lieu de lire au sujet de ces problèmes de mathématiques dans leurs manuels scolaires, les enfants sont effectivement en train de recréer les problèmes de mathématiques dans le monde réel.

Le fait que le système d’éducation a commencé cette transition et l’enseignement des enfants est maintenant plus interactif signifie que beaucoup d’autres institutions qui ont le but d’enseigner ou d’informer doivent commencer à utiliser des pratiques similaires afin de rester pertinent dans l’avenir. Pensez-y, si un musée ne commence pas à ajouter des éléments interactifs à ses expositions, lorsque les générations numériques et plus jeunes qui ont appris dans un environnement interactif deviennent les adultes, vont-ils vraiment garder les musées? En fait, il est bizarre de penser à la possibilité que les musées, les institutions qui enseignent l’histoire, peut devenir une simple partie de l’histoire eux-mêmes si nous ne commençons pas lentement à faire une transition. Nous ne pouvons pas laisser cette possibilité devenir une réalité parce que les musées jouent un rôle essentiel dans nos sociétés; le rôle de la préservation de l’histoire.

Heureusement, de nombreux musées ont déjà commencé à devenir plus interactifs et numériques. À la maison, ici à Welland, si vous venez au musée, vous remarquerez que nous avons des photos des pouces qui pointent vers le haut ou <> qui indique quand un objet ou un composant d’une exposition peut être touché et utilisé. Nous avons plusieurs indicateurs comme cela à travers les galeries. En outre, nous avons aussi des télévisions et des petits moniteurs qui affichent des photos, des présentations PowerPoint, et même jouent de la musique. Nous avons aussi une galerie dédiée aux enfants qui est complètement interactive avec des jouets, des déguisements et même des reptiles réels! Tout le monde est bienvenu de venir rendre visite et nous donner leurs avis sur notre progrès.

-Alacia Michaud
Assistant de service à la clientèle bilingue